Appui de la plus grande association féminine au Québec

Nous avons invité nos membres à signer la pétition via notre page Facebook – Lucie Duguay, présidente provinciale, Cercle des fermières du Québec

Assurance autonomie en soins à domicile : une occasion ratée

La Fédération professionnelle des préposés aux bénéficiaires du Québec (FPPBQ) salue l’initiative du Pacte pour les Ainés. Cela me rappelle qu’en 2011, deux préposé(e)s aux bénéficiaires ont initié une pétition qui visait notamment à accroître le ratio préposé-patient. Pour nos membres soucieux d’offrir les meilleurs soins possibles aux aînés, ce ratio était, et est toujours, plus important que l’aspect salarial.

Pour rappel, voici un extrait média de leur pétition qui montre le peu de chemin parcouru depuis lors :
« Il est anormal de constater que des Préposé(e)s aux bénéficiaires (Venant d’Agences privées) travaillent sans formation, que le personnel terrain soit réduit à un strict minimum d’effectifs, manquent de temps pour prodiguer des soins de base aux personnes vulnérables (10 toilettes en AM), des plaies de lits, de la malnutrition due à des repas non reçus (Remplacer par des repas liquides)… etc. » – 3 octobre 2011.

La pétition fut déposée à l’Assemblée nationale et de fil en aiguille, il est surgit l’idée d’une assurance autonomie en soins à domicile mise de l’avant par le ministre de la Santé de l’époque, Réjean Hébert qui, au départ, aurait comblé entre 30% et 45% des besoins des soins à domicile, avec consolidation des budgets en CHSLD. Malheureusement, son successeur, ne donna pas suite… Une occasion ratée, avec les résultats que l’on connaît aujourd’hui, cruellement amplifiés par la pandémie. – Michel Lemelin, président FPPBQ

Les yeux et les oreilles des aînés à domicile

« Au nom de l’Association des auxiliaires familiales et sociales du Québec (AAFSQ) et de tous ses membres, je vous remercie pour Le Pacte pour les Aînés que vous nous avez envoyé et que nous appuyons, puisque nous nous battons depuis des années afin que les choses changent. Nous envoyons Le Pacte pour les Aînés par courriel à nos quelque 400 membres et nous sommes certains qu’ils le signeront tous, ce qui ajoutera à la force du nombre.

Rappelons que l’AAFSQ regroupe des employés du gouvernement appelés des ASSS. Nous sommes les travailleurs/ses qui se rendent à domicile pour donner des soins aux aînés. Nous veillons à leur santé physique et mentale ainsi qu’à leur environnement, et nous devenons ¨les yeux et les oreilles¨ du CISSS ou du CIUSSS. Ces derniers sont immédiatement avisés par nous si quelque chose ne va pas. Cela permet d’informer rapidement le bon intervenant pour pallier au problème trouvé par nous. » – May Ghanty, vice-présidente de l’AAFSQ

Recent Posts

Tags

Pacte pour les aînés